Tajine de veau aux coings et miel

Tajine de veau aux coings au miel

Temps de préparation : 20 mn
Temps de cuisson : 1 heure

Ingrédients :

  • 1kg de viande de veau, morceaux à blanquette et/ou jarret coupé en morceaux de 4 cm environ
  • 1kg de coings, des Murs à Pêches si possible
  • 3 oignons rouges de préférence ou 2 gros oignons jaunes
  • 150g de beurre
  • sel de Guérande
  • 1 c à c de poivre
  • 1/2 c à c de safran
  • 1 bâton de cannelle
  • 1 c à s de cannelle
  • 5 c à s de miel épais, de Montreuil de préférence.

Matériel :

Si vous avez un tajine ; ou bien une cocotte en fonte, sinon une marmite avec couvercle.

En cuisine :

Faites dorer les morceaux de viande et les  oignons émincés dans le beurre.

Salez et ajoutez le poivre, le bâton de cannelle. Déglacez avec un peu d'eau. Posez les coings coupés en 2, juste épépinés mais non pelés, le miel et la cannelle en poudre. Couvrez et surveillez la cuisson, environ 20 minutes.

Quand les coings sont cuits mais encore fermes (tester avec un couteau) les retirer. Vérifiez la cuisson de la viande, elle doit être très tendre et moelleuse, si vous la trouvez trop ferme, poursuivez la cuisson 15 mn. Puis sortez les morceaux de viande. Faites réduire la sauce.

Environ 10 minutes avant de servir, remettre la viande et les coings dans la sauce, ajouter le safran et laissez mijoter à feu doux.

Le tagine se déguste habituellement à la main avec du pain, directement dans le plat.

Boisson:

Un pinot gris d'Alsace ou le super Vinocéros Blanc.

Sinon un bon jus de pomme bio.

Bons plans:

On peut faire une variante en rajoutant des gombos ; 300g de gombos environ lavés et ajouter au dernier moment, 10 minutes avant de servir.

Petite histoire de ce plat:

Grâce à des amis marocains j’ai eu la chance de faire plusieurs séjours dans ce pays magnifique et accueillant. C’est ainsi que j’ai découvert la cuisine Marocaine si variée, riche et raffinée.

Par ailleurs engagé pour la défense des Murs à Pêche de Montreuil, 30 hectares d’anciens vergers qui ont faits la renommée de la ville, je souhaite partager et faire connaitre cet espace extraordinaire au cœur de la ville.

En parcourant les jardins et friches on y découvre en automne de nombreux fruits sauvages : raisins, mûrs, pommes, poires et des coings.

Ce plat est donc la synthèse de plusieurs passions : le Maroc, les Murs à Pêches et surtout la gourmandise.

Un conseil de lecture :

la nouvelle "Un coing en hiver" que l'on trouve dans le recueil "Le dernier chameau et autres histoires" de l’écrivain et comédien Mohamed Saïd Fellag.

Préparer un plat à tagine neuf pour éviter qu’il ne se fende.

  • Faire tremper le plat un jour et une nuit dans de l’eau.

  • Le lendemain l’essuyer, verser une couche d’huile d’olive et mettre sur un feu doux pour qu’il absorbe un maximum d’huile. Bien surveiller pour que l’huile ne brule pas.

  • Cerclez le plat d’un collier de serrage inox de type serflex et bien serrer.

  • Ne mettez pas votre tagine directement sur le gaz, utilisez un diffuseur (une plaque métallique) afin que la chaleur se répartisse de manière homogène sous toute la surface du plat.

Ainsi vous garderez votre tagine pendant de nombreuses années.

(Recette transmise par Vincent)

 

Vincent Léon

Author: Vincent Léon

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Aucune annexe



À voir également

Brochettes d agneau aux épices cajun

  Brochettes d agneau aux épices cajun   Pour 4 personnes 1kg d’épaule d’agneau (ou de gigot)...

Lire la suite

Ratatouille

  Ratatouille Pour 5 personnes   1 oignon 1 poivron rouge 2 courgettes 1 grosse aubergine 1 boîte de...

Lire la suite